Préparation théorique

Préparation théorique en physique

Le niveau prérequis est celui d'une maîtrise de physique fondamentale. Des cours ou compléments de cours associés à des leçons portant sur des sujets voisins sont assurés pour approfondir les connaissances acquises pendant les années précédentes. Le but de ces cours n'est pas d'effectuer des révisions exhaustives mais plutôt de fournir le recul nécessaire pour présenter des leçons ou aborder les problèmes d'écrit. Des travaux dirigés sont associés à ces cours magistraux. Les différents thèmes abordés sont : électromagnétisme du vide et des milieux, optique, électronique, mécanique, thermodynamique, physique des solides et propriétés de la matière, physique quantique. De plus sont proposés des cours/TD pour préparer les diverses manipulations apparaissant dans des montages particuliers tels que capillarité, moteurs, traitement du signal, nouvelles technologies.

A titre indicatif, voici les thèmes des cours effectués ces dernières années dans notre préparation. Bien sûr, les programmes de ces cours sont susceptibles d'évoluer en fonction des titres de leçons proposés par le jury.

Électromagnétisme du vide et Relativité restreinte   -   Jean-Michel Raimond (Professeur à l'Université Paris VI)

Optique   -   Agnès Maître (Professeur à l'Université Paris VI)

Électronique   -   Kenneth Maussang et Benjamin Langlois (Agrégés préparateurs)

Mécanique des fluides   -   Fabrice Debbasch (Maître de Conférences à l'Université Paris VI)

Thermodynamique   -   Patrick Puzo (Professeur à l'Université Paris XI)

Physique quantique   -   Jean Hare (Professeur à l'Université Paris VI)

Physique de la matière condensée   -   Yves Guldner (Professeur à l'Université Paris VI)


Préparation théorique en chimie

La préparation théorique en chimie est assurée par des cours/TD. Le programme d'écrit (voir B.O. spécial n°4 du 21 mai 1998) est abordé en totalité par deux enseignants différents, un spécialisé en chimie organique et liaison chimique, l'autre en chimie minérale et générale. Ce programme correspond à un niveau de mathématiques spéciales et nous ne disposons que de 24 séances de 2 heures dans chaque spécialité. Un équilibre doit donc être trouvé entre les rappels de cours (indispensables en thermochimie par exemple) et les exercices, en accord entre l'enseignant et les étudiants, qui n'ont pas tous le même cursus en chimie.

Un exemple de répartition sur l'année pour un TD de chimie générale et minérale :

Chimie des solutions : acidobasicité, complexes, précipités, conductivité des électrolytes (5 séances)
Thermochimie : potentiel chimique, équilibre de changement d'état, réaction chimique, diagrammes d'Ellingham (10 séances)
Oxydoréduction en solution aqueuse : couple rédox, diagramme potentiel-pH, courbes intensité-potentiel, corrosion, hydrométallurgie (6 séances)
Cristallographie : cristaux métalliques, covalents, moléculaires, ioniques, défauts (3 séances)